Archives de
Auteur : Escalibourne

L'association Escalibourne a été fondée en 1991 par 3 passionnés de montagne et d'escalade.
Assemblée Générale, Procédure de vote et de visioconférence

Assemblée Générale, Procédure de vote et de visioconférence

Bonjour,

Vous avez reçu ce vendredi 19 février autour de 19h30 un mail contenant la procédure de vote et de visioconférence. Vous avez également reçu un ou des mails de Balotilo (système de vote).

Si vous ne les avez pas reçu, merci de me le signaler à Escalibourne@gmail.com

note: Une 2e lettre ouverte (des même signataires) m’a été envoyé ce soir. Je la diffuserai demain avec les corrections et réponses associées. Vous pourrez la consulter >> ici << ou à travers le mail que vous venez de recevoir (dernier lien, « lettre ouverte de 6 membres de l’association (et réponse) »

Bien cordialement,

Pour le CA,
Marc-Alexandre MAGNE,
Président du club d’Escalibourne

informations importantes concernant la proposition de changement de fédération

informations importantes concernant la proposition de changement de fédération

Vous trouverez ci dessous à ce jour 2 lettres ouvertes de membres d’Escalibourne.
Dans un soucis de transparence le plus totale, vous les trouverez ci dessous, dans l’ordre d’arrivé avec nos réponses à chacune.

Bonjour à tous,

Nous venons de recevoir une lettre ouverte destinée à l’ensemble des membres d’Escalibourne, signée par 6 d’entre eux.
Vous la trouverez ci dessous suivi de ma réponse, en accord avec les membres du CA (un seul n’a pas pu se prononcer, il n’était pas joignable à 21h, et on le comprend). Merci de lire ma réponse avant d’inonder ma boîte mail ;-).

courrier du16-02

 

Tout d’abord, nous sommes entièrement d’accord qu’un changement de fédération soulève de nombreuses questions et c’est pour celà qu’il ne s’agit pas d’une décision à prendre en 15 jours mais bien d’une décision qui se mûri depuis 2 ans et qui aurait dû être proposé en juin dernier: contexte sanitaire (et bébé à la maison) oblige, nous avons préféré repousser l’opération à cette année, à l’AG de décembre. Pour éviter une visioconférence, nous l’avons repoussé au plus tard que nous pouvions (l’AG ordinaire doit se dérouler dans les 6 mois après la clôture de l’exercice … soit le 28 février).

Comme vous le savez, l’année prochaine verra l’ouverture d’une nouvelle salle d’escalade sur Marsas (15 min au nord des Dagueys). La création de ce club (qui sera un partenaire privilégié d’Escalibourne et dont je sais que beaucoup attendent son ouverture avec impatience) nécessite de réaliser son affiliation à une fédération. Nous ne souhaitons donc pas repousser l’AG exceptionnel au mois de juin (où il n’est pas du tout sur que nous ayons le droit de nous réunir posant le même soucis), afin de pouvoir préparer à la fois la transition d’Escalibourne et la création du nouveau club sereinement.

Pour abonder cette préparation, nous avons, depuis 2 ans, échangé avec des membres du club, notamment des encadrants. Nous avons également échangé avec le président de Vertige, club FFCAM qui était encore FFME il y a 1,5 ans (comme une vingtaine de club en France).
Nous sommes près à échanger sans soucis sur les avantages et les inconvénients de ce changement, et il me semble que c’est ce que nous essayons de faire avec les éléments que nous vous avons transmis et nous ne proposons pas un changement pour le plaisir (car ce sont des centaines d’heures de travail derrière), mais bien parce que la balance avantages/inconvénients y est largement favorable à nos yeux.
De plus, nous ne fermons pas la porte à la FFME afin que ceux qui souhaitent pouvoir faire de la compétition ou se présenter à la présidence de la ligue Nouvelle Aquitaine (ou tout autre raison) puisse le faire.
J’ai d’ailleurs, notamment à travers la lettre ouverte que les membres du club ont soutenu a une très large majorité (seulement 6 personnes contre), essayé de faire changer les choses au sein de cette fédération.

J’entends que l’accès à la salle a été plus que réduit ces derniers temps alors même que nous avions tout mis en place pour un accueil sanitaire strict (ce qui m’a même valu des critiques). Néanmoins le club tourne et heureusement que de nombreux bénévoles se mobilisent toujours (sport adapté, créneaux enfants « en start and go », sortie montagne, investissement en prises et matériel, ouvertures,…). Le paysage de l’escalade a d’ailleurs beaucoup évolué cette année et la direction de son avenir questionné. Je peux comprendre que l’on déconnecte du club, mais je ne peux m’empêcher de constater que certaines personnes ne se sentent concernées par les Assemblées Générales du club que quand je « m’oppose » à la FFME.

Enfin, même si j’aurai également préféré une réunion en présentiel, vous savez comme moi que de nombreuses décisions importantes sont prises en distancielle depuis près d’un an, que ce soit au seins de la FFME ou dans les entreprises. Nous souhaitons cet échange, sur des éléments fondés, et ne restons fermés à aucun argument. N’hésitez pas à nous envoyer vos questions, nous y répondrons le plus plus clairement possible et diffuserons l’ensemble afin que chacun puisse prendre une décision la plus éclairée possible.

 

Nous allons proposer un système de vote en ligne qui s’étalera dans le temps pour laisser le temps à chacun de s’exprimer. Il sera gratuit mais ne peut pas être utilisé à bulletin secret (même si le vote de chacun n’est connu qu’à la fin). Conformément à nos statuts, si une (et j’ai bien dit une seule) personne souhaite un vote à bulletin secret, merci de se manifester rapidement que je puisse faire appel à un service de vote qui propose cette prestation (200€).

Pour le Conseil d’Administration,
Marc-Alexandre MAGNE,
Président du club d’Escalibourne.

La deuxième lettre est daté du 17 février, mais je n’en trouve pas date dans la boîte mail avant le 19 février à 19h55 (2ème envoi d’après ce que je comprends) , d’où le fait que vous ne l’ayez pas reçu avec un lien spécifique dans le mail d’aujourd’hui (envoyé à 19h30).
Je regrette tout au temps cette chronologie que les auteurs, ne souhaitant occulté aucun élément de la discussion.

la lettre puis mes remarques.

courrier adhérents II

Comme j’ai pu vous l’indiquer par mail le lendemain du premier courrier, j’essaye de diffuser vos remarques le plus rapidement possible. Néanmoins, je m’interdit comme des anciens présidents me l’ont fait remarqué il y 4 ans, d’abuser du mail (et avec le Covid, j’y ai déjà malheureusement était contraint.) Je l’ai donc joint moins de 72h après au mail du protocole… et j’ajoute cette nouvelle lettre à la suite afin que les personnes y est accès depuis leur mail, comme depuis le site. J’espère que cette solution vous conviendra.
Concernant le premier courrier à la FFME, j’aimerai corriger vos propos en reprenant l’historique:
>> AG du 26/08/2018 << : L’assemblée Générale a approuvé à l’unanimité (49 votant):  » souhaitez, et m’autorisez, à travailler avec d’autres clubs afin de faire remonter nos revendications. » Par conséquent, la lettre écrite en mai 2019 n’était que l’application de cette décision en AG. Le format, et je l’ai entendu, n’a pas été compris de tous. Néanmoins, lors de >> l’AG du 20/06/2019 <<, « après une longue et intéressante discussion avec certains membres présents, le contenu de la lettre est validé par vote par 52 membres sur 59 présents ou représentés. (1 abstention, 3 contre + leur 3 pouvoirs) »
=> par conséquent, je ne pense pas que l’on puisse dire que vous ayez été mis devant le fait accompli.

Concernant la cessation de double affiliation qu’à connu escalibourne lors de l’AGE du 03/12/2011, il s’est agit d’un moment difficile. Je n’étais pas encore membre de l’association, mais j’ai eut l’occasion de lire les comptes rendu et d’en discuter avec des membres présents. Néanmoins, peut-on comparer le fait de cesser l’affiliation à la Fédération Française de Randonnée et le fait de proposer un changement d’affiliation tout en conservant une section FFME? Sûrement, mais je pense que nous sommes plus dans le compromis, car nous ne souhaitons exclure personne.

Concernant les équivalences et les passerelles, les plus impactés « par des problèmes d’équivalence » seront les encadrants montagne. La majorité a été consulté et il s’avère que nous n’avons pas rencontré d’opposition de leur part, des solutions existent et le parcours de formation étant beaucoup plus intéressant, notamment pour les futurs encadrants. La partie « compliquée » sera pour nous, en terme administratif. Néanmoins, si on vous propose cette bascule, c’est que l’on est convaincu du gain pour la formation bénévole.

Je ne peux pas parler à la place des autres clubs. Je peux vous proposer des éléments de réponses:
– tout d’abord, c’est un gros travail de changer. Nous en sommes à plusieurs centaines d’heures de travail car nous voulions être sur de ce que nous vous vous proposition (on est d’accord, certains y passe moins de temps);
– ensuite, il y a des visions différentes (et heureusement que nous ne sommes pas tous d’accord) de ce que doit être une fédération. Certain trouve justifié que le prix augmente, et qu’il devrait augmenter plus pour « offrir plus de service »;
– La compétition en escalade (et ski alpinisme) nécessite d’avoir une licence FFME;
– Enfin, comme souvent, beaucoup râle mais ne vont pas au bout des choses pour les changer (qui n’a jamais râlé après ça banque en disant qu’il allait en changer …. et qu’il ne l’a pas fait?).
=> j’ai cité un club de Gironde en effet, car c’est un club que nous connaissons déjà et qui, ayant changé récemment, avait un regard intéressant pour répondre à nos interrogations. Néanmoins, même si aucun chiffre officiel de circule, on est loin du seul club au niveau national.

Je vais vous décevoir pour la dimension contradictoire, mais tout est dans le courrier d’information concernant le passage à la FFCAM.
Pour les jeunes grimpeurs, aucun gains, mais aucune perte.
Pour les grimpeurs d’intérieurs, c’est la même situation, hormis pour ceux qui souhaite réaliser une activité nécessitant une licence FFME (quelques exceptions sont prévus: le club prendra en charge une licence des bénévoles qui souhaiterait continuer à être juge par exemple).
Notre club est considéré majoritairement de grimpeur, d’autant plus que même les montagnards le sont. Néanmoins le M de montagne fait partie de notre ADN et je ne vois aucun intérêt à opposer les deux.
Les jeunes d’aujourd’hui ont accès aux interclubs: ça sera toujours le cas demain.
Les encadrants se forment pour les encadrer dans les meilleurs conditions: ça sera toujours le cas demain, sauf que je ne serais pas en train de violer un interdit de la fédération quand j’autorise une personne compétente à encadrer (aujourd’hui, le règlement de la FFME l’interdit).
Devront il avoir une licence FFME pour un évènement FFME? Bien sur, comme il faut une licence FFCAM pour un évènement FFCAM.

Concernant la nouvelle structure de Marsas, je suis tout à fait d’accord avec vous, elle est totalement libre. Mais en tant que président d’Escalibourne, je me soucis des souhaits et des finances de nos membres. Il me semble que la revente de tickets pour les salles privés satisfasse beaucoup de nos membres. Parce que vous refusez une AGE en visio, les membres d’Escalibourne devrait être contraint de payer 4 fois plus cher l’accès à cette structure?

Je vous assure que j’aurai préféré une AGE physique, et c’est une des raisons principales pour laquelle nous avons tant repoussé cette proposition. Néanmoins, et vous l’aurez constaté dans de très nombreuses entreprises ou fédération, des réunions capitales sont aujourd’hui organisés en distancielle, avec des votes. Rien n’empêche le débat et l’échange, même si c’est toujours moins agréable.
J’accepte toutes questions et toutes remarques concernant ce changement que nous vous proposons. Néanmoins, en application de l’ordonnance du 2 décembre 2020, l’AGE peut se tenir en distanciel et le Conseil d’Administration, à son unanimité, ne souhaite pas la décaler une nouvelle fois afin de nous permettre de préparer la transition sereinement.

En espérant que ces éléments permettent d’éclairer le débat,

Bien cordialement

Marc-Alexandre MAGNE,
Président du club d’Escalibourne

/!\ convocation dans vos spams /!\

/!\ convocation dans vos spams /!\

Certains d’entre vous ont reçu la convocation à l’AG dans leur spams.
Merci de vérifier vos spams… et d’indiquer aux autres membres que vous croisez que les convocations ont été envoyé … et qu’elle est peut être parti en spam.

Merci !

convocation assemblée générale

convocation assemblée générale

note du 17/02: Le post d’en dessous traite d’un courrier qui nous est remonté concernant l’Assemblée Générale Extraordinaire en distancielle. Merci d’en prendre connaissance et de ne pas hésiter à nous faire remonter des questions ou inquiétudes.
 note du 17/02: La procédure de participation et de vote vous sera communiqué vendredi en fin de journée. Afin de nous permettre d’organiser au mieux cette assemblée, merci de m’indiquer (à escalibourne@gmail.com) si une personne souhaite un vote à bulletin secret d’ici vendredi midi. À défaut, le vote de chacun sera visible par l’ensemble des adhérents (comme aux AG habituelles). 

Au vu du contexte sanitaire et dans l’impossibilité de se réunir, l’assemblée Générale aura lieu en dématérialisée.
Les modalités d’accès et de vote vous serons communiqué la semaine prochaine par mail.
Afin de vous permettre de disposer des informations nécessaire au vote, vous avez reçu par mail les informations concernant le budget 2019-2020, le budget prévisionnel 2020-2021 et les informations concernant notre souhait de changer de fédération.
Si vous n’avez pas reçu le mail, prévenez moi à escalibourne@gmail.com
Si vous souhaitez donner votre pouvoir:
– à une personne en particulier: la prévenir et nous envoyer par mail le pouvoir (peut être rédiger dans le mail) à escalibourne@gmail.com
– au CA: par mail (peut être rédiger dans le mail) à escalibourne@gmail.com
N’hésitez pas à faire remonter toutes questions en amont pour nous permettre de la diffuser (ainsi que sa réponse).

en cas de défaut d’affichage ci dessous, recharger la page ou >> cliquer sur ce lien <<
>> document pour réaliser un pouvoir << (rappel: tout pouvoir en blanc vaut vote favorable au projet de résolution agréé par le conseil d’administration)